Mon Histoire de Distributeur It Works

Comment j’en suis venu à Devenir Distributeur It Works, Ce qui m’est arrivé.

Le tout début… en 2012…

David Jasienski Distributeur It Works France
David Jasienski – Distributeur It Works

J’ai entendu parler pour la première fois de la société It Works en 2012 !

En Juin 2012, j’ai reçu le message d’un ami (Stéphane) pour me dire qu’une société du nom de « It Works »(« ça marche » en Français) projetait de s’installer en France, de développer son marché dans notre pays, et que c’était une occasion à ne pas rater.

A vrai dire, s’il m’a contacté ça, c’est parce je connaissais déjà les entreprises de vente directe et de marketing de réseau en général, car j’ai fait parti de plusieurs d’entre elles depuis 2001. Et depuis la fermeture de la dernière entreprise où j’étais, et qui a fermé ses portes car il y avait un bon développement dans les DOM-TOM, mais pas trop en métropole… J’étais plus ou moins en recherche d’une autre entreprise de marketing de réseau sérieuse, et je n’arrivais pas à en trouver une qui me plaise vraiment.

J’avais conscience aussi que m’engager de nouveau quelque part représentait un minimum d’implication, de travail et de régularité, vu certaines sommes qu’il est possible de gagner dans cette profession.

Quelque chose me plaisait avec cette société là en particulier : It Works. Si leur produit principal de l’époque (le Wrap sculptant) fait réellement ce que mon ami m’avait expliqué (Raffermir, Tonifier et Retendre la peau dès les premières 45 minutes chez certaines personnes), il fallait que je le vois de mes propres yeux.

Et puis en 2012, It Works avait déjà 11 ans d’expérience, était ouverte dans beaucoup de pays, n’avait aucune dette, et générait déjà plusieurs millions de chiffre d’affaire (Edit : Actuellement on est plus proche du milliard).

Le marché du bien-être et des compléments alimentaires dans lequel elle opère est un marché extrêmement porteur. Les produits ne sont pas testés sur les animaux, fabriqués à base de plantes, et très haut de gamme (mais à des prix très abordables et compétitifs).


Ma phase de réflexion, jusqu’à mon inscription.

Les 2 mois suivants, après en avoir beaucoup discuté avec ma femme pendant nos vacances, j’ai recherché toutes les réponses à mes questions sur les sources Anglophones. Je voulais au moins tester, pour ne pas avoir à le regretter par la suite, et peut-être passer à côté de quelque chose !

J’ai donc testé avec des amis et proches ce fameux wrap. Les tests ont été plus que concluant ! J’ai attendu que l’on puisse s’inscrire en France. Et je suis devenu distributeur It Works en « signant » à la rentrée 2012 avec la ferme intention de départ, d’utiliser et de me contenter de vendre simplement quelques produits, sans forcément construire un réseau de distributeurs, ou de clients fidèles.

Je me suis procuré le kit de démarrage minimum (à l’époque c’était même en Dollars). Ce kit contenait 4 wraps sculptant pour le corps, et je me demandais si ce produit aller intéresser plus de monde.

Première Rencontre It Works à Paris - Mars 2013
Première Rencontre It Works en petit comité avec les Etats-Unis, à Paris en Mars 2013 après 8 mois de correspondances et de travaux ensemble. Mon Dieu, je suis le seul homme !

Mon choix pour travailler.

Au passage, comme c’était nouveau en France, j’ai également pris la précaution de m’inscrire directement via une équipe Américaine et Anglaise où il y avait déjà des distributeur It Works depuis quelques années, avec de l’expérience (Tant pis pour la barrière de la langue, j’apprendrais sur le tas).

En 2012 en France il y avait déjà un couple de particuliers, « leaders » auto-proclamés et nouvellement inscrit, qui « recrutait déjà en masse ». Je n’ai pas choisi de m’inscrire avec eux. Ces deux personnes disaient qu’elles avaient l’exclusivité, et que tout le monde devait obligatoirement s’inscrire avec eux… Bien-sûr c’était entièrement faux …
« Au secours ! Pas pour moi ! Je vais me tenir le plus à l’écart de cela ! » : M’étais-je dit à l’époque.
Et j’ai eu raison de le faire, car après avoir recruter des centaines de personnes en France, ce couple avaient enfreint pas mal de choses de leur licence It Works (achat de bonus, chargements de stocks, etc…). Il et elle avaient « réinventés à leur sauce » toute une partie du plan de rémunération, mentant à leurs équipes en France, les obligeant d’acheter 400 points volumes de produits chaque mois, et faisant de la rétention d’informations. Profitant sans doute du fait qu’à l’époque tout n’était pas encore traduit en Français.
Des distributeurs malheureux, leur ont fait confiance, sont tombés dans le panneau et ont plus perdu d’argent qu’autre chose.
Lorsque la société à découvert le poteau rose deux ans et demi plus tard, suite à des réclamations d’autres distributeurs de leur propre équipe, ce couple a fini par avoir leurs licences de distribution retirées définitivement…

J’ai donc rejoins l’équipe de Carla, Coach Fitness et Développeur de Produits de la société It Works en Floride. Et dans cette équipe il y avait deux autres leaders. L’une Américaine, Beth, qui habitait à côté du siège de l’entreprise, et l’autre Anglaise : Patricia aka « Pat ».

J’ai même appris bien plus tard via une personne tierce, que Pat avait été la toute première distributrice inscrite au Royaume Uni et en Europe (Originaire des Etats-Unis et ayant déménagé pour ouvrir le marché Anglais en Mars 2011). Quelle courage ! Elle ne s’était pourtant jamais mis en avant avec cet argument. Et au moins je n’étais pas mal entouré pour apprendre. Je ne pouvais pas faire mieux 🙂 C’était vraiment cool !


Ma phase d’apprentissage et mes premières ventes.

Les premiers jours après avoir signé et en attendant d’avoir mon kit de distribution à la maison (car à l’époque c’était tout un système pour se faire livrer en France), j’ai commencé à me former en lisant tout ce que je pouvais, et en regardant les vidéos en Anglais d’application du wrap. J’étais très enthousiaste par rapport à ce nouveau produit. Il y avait d’autres produits, mais c’était lui là dont on parlait le plus.

Si vous pouviez travailler avec l’une des sociétés les plus dynamiques de vente directe, à temps choisi, saisiriez-vous cette chance ? 

Si vous aviez des produits super à partager avec tout le monde, des centaines de témoignages positifs. Garderiez-vous ça pour vous ?

Et si en plus vous aviez la possibilité de pouvoir améliorer votre santé et votre avenir financier, tout en aidant d’autres personnes à faire la même chose, le feriez-vous ?

J’étais vraiment de plus en plus enthousiaste, et ça m’empêchait même de dormir !

Au début, j’ai commencé à en parler à ma famille et mes amis uniquement par l’intermédiaire de mon compte privé Facebook, en partageant juste quelques photos de témoignages « Avant / Après » qui me venaient des Etats-Unis. J’étais plutôt discret, et je ne les ai pas martelé de publication en mode demandeur, genre : « Achetez mes produits, s’il vous plaît« … Pas mon genre ça… (Et pas trop recommandé je pense).

Je n’avais pas encore reçu mon kit de distribution et ses 4 wraps, que ces derniers étaient déjà réservés et payés par quelques privilégiés et curieux(ses) qui voulaient tester… Et mon investissement de départ était donc déjà rentabilisé 🙂

J’ai même dû m’en re-procurer beaucoup d’autres rapidement ! Et ensuite tout a été très très vite. C’était de la folie !… 🙂 

Sur Facebook, mes amis ont commencé naturellement à témoigner de leur propres résultats autour d’eux, à partager leur enthousiasme, et à publier parfois leurs propres photos. Et ce sont les amis de mes amis qui me contactaient alors, et ainsi de suite…

Une véritable chaîne de « bouche à oreilles » se construisait à une vitesse folle, dans les villages aux alentours de chez moi et sur Facebook (mis à part que là c’était du bouche à oreilles rémunéré).

Je recevais des demandes de partout, par téléphone, par mail, via mon compte Skype, et même des SMS sur mon téléphone portable de personnes intéressées par le wrap. Des personnes que je ne connaissais pas du tout, et qui parfois dans l’empressement et l’enthousiasme d’avoir vu les résultats du wrap sur leurs amis, oubliaient carrément de me laisser leurs propres noms et prénoms dans leurs messages !… (lol) 🙂

Les résultats positifs, les témoignages clients, mais également mes revenus grandissaient, et j’ai été vraiment surpris par la vitesse de tout cela !

Pat Baldwin
« Pat », l’une de mes uplines – Venue spécialement du Royaume Uni.

Je construis un réseau de distributeurs,… ou pas ?

Vers le mois de Décembre 2012 j’ai commencé à m’intéresser à la construction d’un réseau de distributeur, pour montrer à un maximum de monde possible ce « wrap de fou » (c’est comme ça qu’il l’appelait aux Etats-Unis, même si moi je n’aime pas trop en faire des caisses…lol). Et parler aussi de cette façon de faire connaître un produit, très fun et simple en soit, permettant de se construire un revenu complémentaire, voir beaucoup plus !

Si je m’y suis intéressé, c’est aussi parce que certains de mes propres clients voulaient distribuer aussi ce produit ! Parce que, en 2012-2013 les distributeurs indépendants en France, toutes sociétés confondues, commençaient de plus en plus à utiliser les réseaux sociaux pour se faire connaître. En fait, nous pouvions nous qualifier de « particuliers entrepreneurs » à leurs comptes, qui utilisent le bouche à oreille et le relationnel, avec les outils numériques à notre disposition (Fini le porte à porte des années 1950).


Premières rencontres avec mes amies distributrices Américaines et Anglaises, en 2013…

Les événements positifs s’enchaînant très vite, et l’enthousiasme était tellement important, que nous avons été invité le samedi 2 Mars 2013 par nos amies d’équipes Américaines et Anglaises (Carla et Pat), qui voulaient absolument nous rencontrer lors de leur tout premier voyage à Paris. Première fois de ma vie que je met les pieds dans un grand hôtel de luxe, le « Mariott Hotel« , et carrément sur les Champs Elysées !

Nous sommes parti de la Drôme en voiture avec ma femme Estelle, rejoindre une autre amie distributrice (Pascale) qui venait du Var pour rencontrer nos amis distributrices Anglophones avec lesquelles nous échangions déjà depuis plus de 8 mois sur Facebook Messenger, et à coup de Google Traductor & co…

Estelle, Pascale et moi, nous étions installé tranquillement dans les fauteuils le hall de l’Hotel à attendre l’arrivée de nos « correspondantes » Américaines. Elles sont arrivées au bout de presque une heure de retard, car elles avaient arpentées toutes les rues de Paris, pour trouver un imprimeur professionnel, afin de nous offrir nos premiers flyer’s d’activités en Français, pour vendre nos wraps 25 euros l’unité (J’en ai même encore quelques-uns en souvenirs, car ils sont « collectors » ceux là !… lol Et les actuels sont complètements différents).

Ce fut une journée inoubliable, riche en émotions et en bonnes nouvelles pour nous Français, agrémentée de quelques balades sympathiques sur les Champs Elysées, vers la Tour Eiffel, ou de séances de travail et formation autour d’un café ! Il faisait une météo glaciale avec un vent de malade à te décoller les oreilles ce jour là !

David Jasienski et Carla Burns à Paris en Mars 2013
Carla Burns (FitCoach et Product Developer), et moi à Paris en Mars 2013. Il y faisait très froid !

Les livraisons en France et les clients fidèles.

C’est d’ailleurs à cette occasion que nous avions eu l’honneur d’être les trois premiers distributeurs Français, à être averti que la société It Works allait mettre à la disposition de tous les distributeurs Français, de nouvelles méthodes de livraisons directes ! (car au début ça mettait très longtemps pour arriver en France).

Alors moi,… petit gars de la campagne,… (qui n’aime pas trop être en avant et préfère rester discret),… voilà que je me retrouve ce jour là,…

  • dans une grande ville comme Paris,…
  • sur les Champs Elysées,… dans une hôtel luxueux,…
  • seul homme entourée par 8 business women autour d’une table de travail…,
  • dont les 3 quarts parlaient en Américains et en Anglais,…
  • avec une amie et ma femme qui traduisaient,…
  • à être le premier distributeur en France guidé pour configurer son compte avec ce nouveau type de livraison…
  • sur une tablette qui ne m’appartenait même pas,…
  • et guidé par la coach fitness et développeur de produits de la société It Works elle-même !…

Le FLIP TOTAL !

Alors pour vous ça peut vous paraître rien du tout… Mais pour nous, lors de cette journée, ça nous mettaient un sacré coup de pression, et aussi quelques part une petite de fierté d’être dans cette sorte de confidence ! Car tout cela était l’accomplissement et le résultat de discussions et de demandes depuis 8 mois.

Nous avons d’ailleurs tournés deux vidéos de ce jour là. Je peux vous dire que je n’en menais pas large, n’étant pas trop habitué à ce format de communication… Sans compter que dans l’une des vidéos que vous ne trouverez pas en ligne, à côté de moi, j’avais Carla qui parlait en Américain et qui semblait très à l’aise ! Mais l’expérience était marrante pour immortaliser ces différentes annonces de notre amie Américaine venue spécialement des bureaux d’It Works aux Etats-Unis.

Ce détail sur les livraisons, était aussi important pour nous, distributeurs. Car nous allions aussi pouvoir enregistrer dorénavant, des clients fidèles en France ! Des clients qui obtiennent des tarifs réduits de 40% et de nombreux avantages (Car jusqu’ici, faute de livraison rapide, on se contentait de faire de la vente directe et des réunions sans le site internet).


8 mois plus tard…

Les 20 et 21 Octobre 2013, nos amies Anglophones ont remis ça en France, dans la Drôme près de Valence, au domicile de Stéphane (l’ami qui m’avait parlé d’It Works la première fois). Ambiance de travail chaleureuse autour d’un bon repas « bonne franquette » à la Française. Avec en plus la présence de Beth, venue spécialement de Sarrasota en Floride. Nous n’avions pas encore eu la chance de la rencontrer lors de notre première réunion en France à Paris.

La suite…

Ensuite je vous résume très globalement ce qu’il s’est passé. Le 1er Novembre 2013, la société It Works! ouvrait ses portes complètement en France 😉 (Car avant ça, on peut considérer que ce n’était qu’un pré-lancement).

It Works Beth Pratt Pat Baldwin David Jasienski
A Valence en France avec Beth et Pat, mes uplines ! Et moi, pas à l’aise du tout.. lol

2014…

Le 1er Juin 2014, nous étions quelques centaines de distributeurs à rencontrer pour la première fois le PDG de la société It Works : Mark Pentecost, ainsi qu’une partie de l’équipe dirigeante (Pam Sowder la Directrice Marketing, Mike Potillo le Directeur des ventes, Erin VanderVeen la Directrice du Service International avec laquelle j’avais déjà échangé beaucoup de mails et malgré la barrière de la langue, etc…). C’était en France à Lyon. Bref, toute cette aventure prenait de plus en plus d’ampleur ! 🙂

La demande et le bouche à oreille s’était tellement répandu partout, que c’est aussi dans le courant de l’année 2014, que d’autres pays en Europe ont été ouvert à la vente et à la distribution de produits It Works. Une nouvelle équipe de direction internationale a été nommé pour venir en appui dans de nouveaux bureaux Européens.

Stéphane, l’ami qui m’en avait parlé la première fois a aussi décidé de quitter It Works à cette époque, pour se concentrer sur une autre voie professionnelle. C’est comme ça, chacun ses choix.

Avec Mark Pentecost - PDG de la société It Works - Le 1er Juin 2014 à Lyon
Avec Mark Pentecost – PDG de la société It Works – Le 1er Juin 2014 à Lyon.

2015…

De mon coté, d’un point de vue personnel, Courant Mars 2015, je franchissais la barre de 60 clients fidèles personnellement inscrit, ainsi qu’un volume de vente personnelle considérable atteignant parfois 4200 points volumes à moi tout seul ! Le Bouche à oreille, il n’y a que ça de vrai ! Je n’ai jamais changé mon focus : La satisfaction et le service rendu aux clients ! 🙂 J’étais un coup « Exécutif », un coup « Ruby » à l’époque. Des qualifications propres au plan de rémunération, mais qui en fait ne signifient pas grand chose par rapport aux revenus. Ce sont juste des « titres/rangs ».

En fait, le rang n’est qu’un titre acquis une fois. Mais la rémunération long terme dépend du nombre de ventes à nos clients personnels, du travail, et du leadership avec nos partenaires lorsqu’on leur montre par exemple comment avoir aussi plus de clients personnels en échangeant astuces, conseils, etc… Et surtout comment être encore plus INDÉPENDANT 🙂

Car c’est le but ! Atteindre l’indépendance, inspirer cela aux autres, sans pour autant devenir « une gardienne d’enfant » ou faire de la réunionite d’équipe aiguë… lol

Deux mois plus tard, le 1er Mai 2015, la société It Works! ouvrait ses portes officiellement en Europe cette fois-ci ! Et moi, j’atteignais la barre des 100 clients fidèles personnellement inscrits, sans compter bien-sûr mes clients commandant déjà au détail sur la boutique officielle, ainsi que les ventes directes réalisés dans le cadre d’accompagnement clients au cas par cas, ou lors de réunions de présentation par exemple (chose que je n’avais pas écrite plus haut pour mes 60 clients fidèles).

D’ailleurs à ce propos, en Mai, Juin, Juillet, et Août 2015 je décrochais chacun de ces mois, un bonus que très peu de personnes avaient réussi à avoir en France depuis 2012. Le Bonus Client Fidèle ! C’est un bonus de 600 Dollars que vous obtenez systématiquement un mois donné en plus de vos commissions directes et indirectes, et autres bonus, lorsque vous avez dépassé un certain nombre de clients personnellement inscrits, et un montant de points volumes personnel, supérieur à 3000 points (juste moi tout seul, pas le volume d’équipe). J’ai même été cité par des membres de la société comme étant dans le TOP distributeurs client fidèle au rang d’Exécutif et Ruby, pour ces mois là !

Le 9 Octobre 2015, la société organisait en France une sorte de grand meeting (Meet & Greet) regroupant près de 4000 distributeurs venant de toute l’Europe et des Etats-Unis, au Palais des Congrès de Lyon ! Coïncidence, l’endroit choisi se situait à 30 minutes de mon domicile 🙂

Pour moi qui n’aime pas trop bouger et faire de long trajet en voiture, cela tombait pile-poils ! Pour une fois qu’un événement comme celui-là se passe dans une autre ville que Paris ! C’était Cool ! 🙂 Et cela m’a permis de revoir Pat qui était venu du Royaume-Uni, avec une partie de son équipe de là-bas.


2016…

Le 9 décembre 2016, It Works livrait ses produits dans les principaux DOM-TOM et Territoires d’outre mer. La décision que j’ai sans doute attendu le plus longtemps depuis 2012, car j’avais beaucoup de demandes clients de la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion et la Polynésie Française !


2017…

Puis début 2017, c’est le célèbre statut de Vendeur à Domicile Indépendant (V.D.I.) qui est arrivé pour It Works en France. Encore une bonne nouvelle administrative qui a fait monter en flèche le nombre de personnes qui devenaient distributeurs.

En effet, avant cela, pour être en règle avec la loi Française, nous étions obligé, soit d’avoir déjà une société, ou soit d’être micro-entrepreneur (anciennement auto-entrepreneur. C’est mon cas, je suis auto-entrepreneur depuis 2009 !). Et avant ce statut V.D.I., même s’il n’y avait pas lieu de l’être, cela pouvaient faire peur et en freiner certains, qui par conséquent ne se lançaient pas dans l’activité.


2018…

Chaque année il y avait des nouveautés, et en 2018 il y a eu encore beaucoup de supers produits qui sont encore actuellement des produits hyper demandés, comme le Keto Coffee, le CollagenWorks,… des nouveaux formats pour des produits à succès : le Greens, le Defining Gel et le Hair Skin Nails. Ainsi que l’arrivée du fameux Thermofight à la toute fin de 2018 qui s’est vendu à plusieurs millions d’exemplaires.

En Avril 2018, je me souviens même avoir reçu un gentil message vocal de notre Directrice des Ventes It Works en France, parce qu’une semaine donnée j’étais de nouveau dans le TOP 5 des distributeurs au niveau It Works International et Ruby (toujours au niveau des clients fidèles comme en 2015).


2019…

Courant 2019, à plusieurs reprises j’ai de nouveau figuré dans les TOP 10 pour les clients fidèles pour certains mois de l’année. J’ai même répondu à l’invitation de notre Directrice des Ventes France, pour participer (avec 3 autres de mes collègues), à une visioconférence comme intervenant devant presque 150 Distributeurs ! C’était en Juin. Plus habitué (et à l’aise) au contact « one to one » avec mes clients par téléphone, je peux vous dire que je n’en menais pas large devant autant de personne. Petit coup de flip au début, puis après ça allait 🙂 Même si j’aurais aimé pouvoir en dire beaucoup plus.
C’était bien COOL de pouvoir partager quelques astuces sur notre profession d’indépendant avec d’autres de mes collègues.

Et j’ai fini l’année dans le TOP Recruteurs de Clients Fidèles pour toute l’année 2019, sur plusieurs milliers de Distributeurs, avec une valeur client perçue importante au yeux de la société ! 🙂 (toujours pour les clients fidèles personnellement inscrits).


Je pourrais encore continuer longtemps comme ça à énumérer toutes les choses, nouveautés et évolutions qu’il y a chaque année, car oui ! ça ne s’arrête jamais et on n’a pas le temps de s’ennuyer ! 🙂 Nouveaux produits avec toujours autant de succès. Evolution du plan de rémunération qui devenait encore plus généreux, etc…

Pour ma part It Works est devenu mon activité professionnelle principale et je ne fais que cela à mon rythme, sans me prendre la tête. Une décision de quelques secondes, prise en 2012, a changé ma façon de travailler et de voir les choses professionnellement parlant.

D’un point de vue personnel, et malgré une très mauvaise période au niveau familiale dans ma vie, entre mi 2015 et mi 2018 (les pires épreuves de ma vie) j’ai toujours essayé de rester constant dans mon partage d’expérience avec les produits. Et par conséquent j’ai toujours continué d’enregistrer des clients assez régulièrement, et faire leur suivi.

Disons qu’au delà d’un certains nombres de clients fidèles personnellement inscrits, et un bon nombre de clients détails, j’ai arrêté de compter 🙂 Le bouche à oreilles c’est un truc de malade… à condition d’avoir des produits qui fonctionnent très bien, renouvelables, et qui rendent les clients satisfaits avec l’envie d’en parler autour d’eux. Et si vous êtes aimable, poli et serviables avec vos clients, ou prospects, ils vous le rendront ! 🙂

Un truc aussi : c’est que je n’ai jamais focalisé sur les bonus, l’argent, les positions, les rangs de la société It Works. Mais plutôt sur le partage, le relationnel, renseigner le client potentiel, faire son suivi et le conseiller, vraiment très très simplement.

Ne jamais faire à un client ou un client potentiel, ce que je n’aimerais pas qu’on me fasse à moi en temps que prospect ou acheteur (le baratin de vendeur, les allégations, la vente forcée, et les mensonges sont évidemment à bannir). Parfois il faut refuser de vendre si le client potentiel à des attentes bien trop supérieur à ce que l’un de vos produits pourrait lui apporter. Il faut rester très terre à terre et ne jamais vendre du rêve.

Et c’est exactement pareil si vous avez l’opportunité de parrainer de futurs distributeurs ! Plus vous raconterez des sornettes et vendrez des rêves d’argent facile. Plus vous vous en mordrez les doigts plus tard. Et indirectement plus vous donnerez du grain à moudre aux détracteurs, ou créerez à votre insu de nouveaux détracteurs qui s’en donneront à cœur-joie pour vous discréditer, et trouveront bien des choses négatives à dire sur vous.

C’est une activité professionnelle légale, différente, et pour des personnes qui veulent devenir indépendante et autonome. Et la VÉRITÉ SUFFIT AMPLEMENT !

Aussi, je tiens à préciser que je n’ai aucune formation officielle de vendeur. A la base j’ai un DUT informatique et un BTS Informatique Industrielle, alors aucun rapport avec It Works ! J’ai juste appris à faire ce que je sais faire en partant de zéro, que cela soit dans la façon de parler aux clients, de parler de nos produits, ou de publier sur les réseaux sociaux par exemple. Au début on est tous des « bleus ». Toutes ces choses s’apprennent avec l’apprentissage et la pratique. Et deviennent des réflexes avec le temps.

Si vous êtes prêt à changer des choses dans votre vie, que vous êtes un minimum autonome, optimiste et entreprenant, et que vous avez des rêves. C’est une opportunité qui peut parfaitement vous correspondre !

La société It Works vous montre le chemin, mais comme vous êtes indépendant, vous pouvez vous adapter à cette activité, en faisant ce que vous savez faire le mieux. Il n’y a pas de limite, pas de risques, et en plus c’est fun !


Contactez moi pour plus d’informations si cela vous intéresse aussi 🙂

Je suis à votre disposition et voici mes coordonnées :

  • David Jasienski : 06 12 21 57 94
  • Mon adresse Email : david.jasienski@gmail.com
  • Mon portail sur le site officiel de la société It Works! Global™ : www.davidj.itworkseu.com

Note : Si la boutique officielle internationale est en Anglais, cliquez sur le drapeau en haut du site (ou dans le menu pour la version smartphone / tablette) pour choisir « France » comme Pays, et « French » comme Langue. En temps que distributeur, si vous avez besoin d’aide, je suis disponible aussi en journée par téléphone pour vous assister au 06.12.21.57.94

A bientôt !

David 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *